La Vie Continue! Interview de Philippe HOGREL , Notaire à Bellac (87) et Délégué à la communication Chambre Notariale du Limousin

Partager sur ...



Posté le 31/03/2020

On continue de faire les tour des acteurs de l'emploi, la formation, handicap en activité, entrepreneuriat et sanitaire avec l'interview de Philippe HOGREL, Notaire à Bellac (87) et Délégué à la communication, Chambre notariale du Limousin Autant l’avouer, on ne pense pas automatiquement à l’impact de la crise actuelle sur les notaires. Et pourtant ! Achats, Ventes ou encore testaments, la profession est directement touchée par les évènements actuels. Entre dématérialisation et besoin du contact concret avec les gens, les notaires vont sans doute devoir remettre à plus tard un certains nombre d’actes prévus. Un numéro national vient d’être mis en place pour répondre gratuitement à nos questions : Le 36 20 Merci à Philippe Hogrel et à l’ensemble de la profession qui reste mobilisée et à notre écoute en cas de besoin. Contact Interview : Bruno Gadras : 06 15 17 55 65 AVEC LE NUMERO « 36 20* dites Notaires » LES NOTAIRES SONT A L’ECOUTE DES FRANÇAIS DU 1ER AU 10 AVRIL Dans un contexte exceptionnel de confinement et pour faire face à l’épidémie de Covid-19, les notaires de France se mobilisent pour leurs concitoyens. La crise sanitaire inédite que traverse le pays suscite chez les Français de légitimes interrogations en matière juridique. C’est pourquoi, du 1er au 10 avril, ils offrent des consultations par téléphone via le « 3620* dites notaires ». Du lundi au vendredi, de 15 h à 17 h, des notaires de toute la France répondent ainsi aux questions que se posent les Français en matière immobilière, de droit de la famille ou de l’entreprise. Jean-François Humbert, Président du Conseil supérieur du notariat (CSN) déclare « la lutte contre l’épidémie, la priorité aujourd’hui, a obligé les études notariales à fermer leurs portes. Pour autant, les notaires poursuivent leur activité et sont joignables par téléphone, par courrier, par mail ou visioconférence. La mise en place de ce numéro 36 20 est une nouvelle illustration du lien permanent qui existe et qui se poursuit malgré le contexte entre les français et le notariat. » *coût d’un appel local

Ce site utilise des cookies permettant son bon fonctionnement, en poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de ces cookies : En savoir plus