Emploi Limoges (87). CDI Assistant.e social.e des personnels (H/F)

Partager sur ...


Bandeau Solidaire
Bandeau Solidaire
Emploi Limoges (87). CDI Assistant.e social.e des personnels (H/F)
Posté le 18/03/2020

Postuler

CV + lettre de motivation à transmettre uniquement par mail jusqu’au 11 avril 2020 inclus

Contexte

Positionnement du poste dans l’organisation de la composante ou du service.

L’Assistant-e social-e des personnels est placé-e sous l’autorité hiérarchique du/de la Directeur.trice Général.e des Services.

Son bureau est situé dans les locaux de la Présidence de l’Université mais il/elle est également amené-e à se déplacer dans les différentes composantes, par la tenue de permanences régulières sur sites, en visites à domicile du personnel lorsque cela est nécessaire ou encore dans le cadre de réunions avec des partenaires extérieurs le cas échéant.

Il/elle oriente les personnels, si nécessaire et selon le problème posé, vers les différents services de la Direction des Ressources Humaines : principalement SMPPU, Service santé au travail, Service d’action sociale, Service des personnels BIATSS/Enseignants, Conseiller Mobilité Carrière, et vers le Conseiller de prévention.

Il/elle peut être interpelé-e par les différents services de la Direction des Ressources Humaines, et par l’ensemble des personnels (collègues, encadrants...) dès lors que la situation d’une personne employée par l’Université révèle des difficultés pouvant être traitées par le service social.

Relations.

En interne :

Le Président, les Vice-Présidents, le Directeur Général des Services, le Directeur des Ressources Humaines, les différents services de la Direction des Ressources Humaines dont la Médecine de prévention et le Service Santé au travail, Service d’Action sociale, Services des personnels, Conseiller Mobilité Carrière, Service Formation, la Direction des Affaires Financières, l’Agence comptable, le Service communication, le Service Qualité, les Responsables de sites et Responsables administratifs des Composantes, Instituts de recherche, Laboratoires, Services Communs, et l’ensemble des personnels de l’Université.

En externe :

Ensemble des partenaires sociaux du territoire de l’Université, en Haute-Vienne, Corrèze et Creuse : services sociaux départementaux, CCAS, mutuelles, CPAM, médecins généralistes ou spécialistes, MDPH, services de soins ou d’aide à domicile, SRIAS, contingent préfectoral, bailleurs, ADIL, Banque de France, CIDFF, associations de défense des droits, épiceries sociales et solidaires, associations humanitaires, réseau d’AS interentreprises et réseau des AS des personnels de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, etc.

La présente fiche pourra être modifiée en fonction des objectifs du service et des priorités de l’Université de Limoges.

Missions

Missions principales.

Accompagnement des personnels en difficulté, en contribuant à une amélioration de leurs conditions de vie et de travail, favorisant l’adaptation réciproque des personnes et de leur milieu de travail.

Ces missions principales seront :

1) Évaluation et analyse des problématiques professionnelles et/ou d’ordre privé

 Réaliser des entretiens individuels avec les personnels de l’Université

  • -  A partir d’une analyse globale et multi-référentielle de la situation des personnes, procéder à l’élaboration d’un diagnostic social et d’un plan d’intervention conclu avec la participation des

    intéressés.
     Réaliser des actions sociales à destination des groupes de personnes

  • -  Initier, promouvoir, participer, piloter des actions collectives et de groupes dans une dynamique partenariale et d’animation de réseau en favorisant l’implication des usagers

     Participer à des réunions de travail pour le suivi médico-social des agents et leur accompagnement

  • -  Préparer en collaboration avec le Service santé au travail et la Médecine préventive les séances de la CMRE

  • -  Participer aux séances de la CMRE

  • -  Suivre les préconisations de la CMRE

     Élaborer des enquêtes sociales

  • -  Rédiger des rapports sociaux si nécessaire

     Signaler des situations à risque

  • -  Alerter le médecin de prévention ou le DRH si une situation présente un risque de danger immédiat

    pour une ou plusieurs personnes, ou tenter d’amener la personne à solliciter les acteurs adéquats

  • -  Proposer une médiation

 

2) Information, conseil et orientation

 

 Informer et conseiller

  • -  Communiquer sur le service social des personnels par le biais d’outils internes de communication

    (affiches, NotaBene, intranet, informations ponctuelles etc.)

  • -  Informer sur les droits, dispositifs existants et les démarches nécessaires, internes comme externes à l’Université, et notamment des dispositifs mis en œuvre par le Service santé au travail et le Service d’action sociale

  • -  Accompagner aux démarches diverses, aider aux démarches administratives etc.

  • -  Savoir reporter une réponse le cas échéant et recueillir les informations nécessaires, puis les

    communiquer

     Orienter en fonction des problèmes posés

  • -  Repérer l’interlocuteur le plus approprié

  • -  Données les coordonnées du service correspondant, ou en accord avec la personne proposer un RDV

    de présentation ou faire le lien direct

     Constituer des dossiers sociaux et en assurer leur suivi et leur archivage

  • -  Recueillir les données strictement nécessaires à la compréhension de la situation de la personne et en

    cas d’écrit de ces données, informer la personne sur leur objectif

  • -  Suivre les situations en adaptant l’intervention si nécessaire

  • -  Veiller à respecter les recommandations CNIL sur le traitement des données personnelles à caractère

    confidentiel par les services sociaux

3) Instruction de demandes d’aides financières

 Évaluation du budget de la personne et de sa demande d’aide financière :

  • -  Avec la personne, élaboration d’un budget, ouverture éventuelle de droits, orientations externes

    complémentaires le cas échéant

  • -  Instruction de dossier(s) de demande d’aide financière avec la personne

  • -  Création et adaptation des formulaires internes au service social des personnels en fonction de

    l’évolution des politiques sociales

     Organisation de la Commission d’Action Sociale de l’Université :

  • -  Gestion des convocations

  • -  Préparation des documents de présentation des dossiers

  • -  Présentation des dossiers anonymes de demandes d’aide

  • -  Transmission des décisions à l’AC et à la DAF

  • -  Suivi de l’information aux personnels et l’éventuelle mise en paiement des aides

  • -  Rédaction des contrats de prêts en cas d’attribution et des éventuels avenants

     Garantir un cadre d’attribution des aides financières exceptionnelles aux personnels

  • -  Création et adaptation de la procédure d’attribution des aides financières exceptionnelles en fonction

    des évolutions

  • -  Evaluation de la procédure

  • -  Fixation d’un règlement intérieur, dans le cadre de Groupes de travail

  • -  Etre force de proposition

4) Gestion autonome du budget du service social

 Tenue d’un tableau de bord :

  • -  Création, renseignement et contrôle régulier du tableau de bord

  • -  Contrôle du budget alloué et du budget disponible en amont des Commissions d’action sociale puis

    auprès du Président de la Commission d’action sociale et de ses membres

     Rendre compte du budget :

  • -  Contrôle régulier en relation avec la DAF

  • -  Prise en compte et communication du budget disponible en amont des Commissions d’action sociale

    puis auprès du Président de la Commission d’action sociale et de ses membres

  • -  Présenter les dépenses pour le dialogue de gestion annuel et évaluer les besoins financiers

    prévisionnels

  • -  Conservation des dossiers de demandes d’aides financières, des pièces justificatives et des annexes

5) Participation à la politique d’amélioration des conditions de travail

 Actions de sensibilisation, de prévention et d’information :

  • -  Sensibiliser et informer les agents individuellement ou collectivement dans le cadre d’actions

    spécifiques (réunions, stages etc.) de prévention et d’information  Participation au CHSCT :

  • -  Participation, selon les thèmes abordés, au CHSCT  Développer l’expertise sociale :

  • -  Mettre en perspective les bilans d’activité du service social, savoir collecter et communiquer l’information pertinente et nécessaire et être force de proposition

  • -  Participer à des groupes de travail sur le traitement des problématiques professionnelles

6) Contribution à l’évolution de la politique d’action sociale

 Travail en collaboration avec le Service d’Action Sociale :

  • -  Participer à des groupes de travail avec le Service d’action sociale

  • -  Faire remonter les besoins des personnels et notamment ceux qui sont réguliers

  • -  Etre force de proposition

7) Veille sociale / Expertise / Formation

  • -  Entretenir un réseau professionnel, participer aux rencontres des Assistant-e-s de service social interentreprises de la Haute-Vienne et aux rencontres nationales du Réseau des Assistant-e-s de service social des personnels de l’Enseignement supérieur et de la recherche, rencontres régulières des partenaires extérieurs à l’Université

  • -  Assurer la veille documentaire

  • -  Recueillir/classer/ synthétiser/analyser des données sociales sur le secteur d’intervention (ensemble

    des composantes de l’Université, territoires de la Haute-Vienne, de la Corrèze et de la Creuse)

  • -  Rédiger des rapports d’activité à présenter à la Direction des Ressources Humaines et au DRH, aux CT

    et CHSCT, ainsi que pour le bilan social de l’Université

  • -  Apporter un éclairage social ou donner un avis d’expert lors d’instances ou de commissions internes,

    ou à l’autorité de décision

  • -  Participer à la recherche

  • -  Contribuer à la professionnalisation des étudiants en formation par l’accueil de stagiaires d’écoles

    préparant au DEASS

Contraintes et spécificités du poste.

Profession règlementée : diplôme d’Etat obligatoire : DEASS (art. L411-1 du Code de l’action sociale et des familles) - soumise au secret professionnel (art. 226-13 du Code pénal) et au Code de déontologie de l’ANAS.

Conditions de travail permettant d’exercer dans le respect du cadre éthique et déontologique de la profession : emplacement du bureau, moyens de communication, de protection des dossiers sociaux...

Les interventions s’inscrivent nécessairement dans un travail transversal et pluridisciplinaire, pour garantir une prise en compte globale de la situation de la personne dans son environnement socioprofessionnel.

SAVOIR S ET SAVOIRS FAIRE

Savoirs :

  • -  Connaissance de l’organisation et du fonctionnement de l’Enseignement supérieur et plus spécifiquement de l’Université de Limoges, ainsi que des politiques mises en œuvre sur l’action sociale et la santé au travail (conditions de travail, handicap, RPS etc.)

  • -  Connaissance des politiques sociales et des dispositifs sociaux des territoires d’intervention

  • -  Connaissance des dispositifs de l’Université de Limoges et des évolutions législatives

  • -  Connaissance générale des sciences humaines et sociales (sociologie, psychologie, ethnologie)

  • -  Connaissance des techniques d’intervention sociale d’intérêt collectif

  • -  Connaissance des outils de communication de l’Université

    Savoirs Faire :

  • -  Savoir présenter des dossiers anonymes en sélectionnant les informations strictement nécessaires à l’étude d’une demande d’aide en Commission

  • -  Maîtrise des techniques d’intervention sociale d’aide à la personne, d’écoute active et de médiation

  • -  Maîtrise des techniques d’intervention sociale d’intérêt collectif

  • -  Maîtrise des outils informatiques (Pack Office, WEB, ...) et connaissance du logiciel MANGUE

  • -  Maîtrise des règles de traitement et d’archivage des données personnelles à caractère confidentiel

    (CNIL etc.).

  • -  S’inscrire dans la démarche qualité de l’Université de Limoges

    Savoirs Etre :

  • -  Capacité à travailler en partenariat et en réseau dans le respect du secret professionnel

  • -  Sens du relationnel et du travail en équipe en conciliant le respect du secret professionnel

  • -  Disponibilité et réactivité

  • -  Qualité d’expression écrite, écrits professionnels

  • -  Rigueur et autonomie

  • -  Communication

  • -  Adaptation

  • -  Capacités relationnelles, adaptabilité

  • -  Capacités relationnelles et d’écoute

  • -  Réactivité et savoir prioriser en fonction de l’urgence éventuelle des demandes d’aide financière

  • -  Qualité d’expression orale et écrite

  • -  Capacité à informer et communiquer

  • -  Capacité à rendre compte et informer la hiérarchie

 

Nature du contrat

 

Titulaire Catégorie A (ASSAE) Contractuel.le de niveau équivalent (DE ASS)

Date de prise de fonctions

MAI 2020

 

 


Ce site utilise des cookies permettant son bon fonctionnement, en poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de ces cookies : En savoir plus